Le 10 mars 2018 à 20h45

CONCERT

PARIS Eglise Saint-Léon

affiche-buxtehude

Musique baroque allemande :

Magnificat pour triple chœur de Heinrich Schütz

Membra Jesu nostri de Dietrich Buxtehude

Membra Jesu nostri (titre complet Membra Jesu nostri patientis sanctissima humissima totius cordis devotione decantata, en français « les membres de notre Jésus »), BuxWV 75, est un cycle de sept cantates déplorant l’une après l’autre les plaies du Christ.

Les textes sont inspirés par un recueil médiéval de poésie spirituelle du Moyen Âge, la Rhythmica Oratio, alors attribuée à Bernard de Clairvaux, et en réalité due à un moine cistercien du XIIIe siècle, Arnulf de Louvain. Les textes des deux blessures « ajoutées » par Buxtehude sont, pour Ad latus, un autre poème attribué à saint Bernard, et pour Ad faciem, l’oeuvre du prémontré Hermann Joseph von Steinfeld. L’église luthérienne allemande apprécie en effet ces textes empreints de mysticisme, que celui-ci soit cistercien ou rhénan. Buxtehude n’en conserve que des extraits, et les introduit à chaque fois par une citation biblique faisant référence à la partie du corps concernée.

Les sept cantates de Membra Jesu nostri, dont on ne connaît pas la destination exacte, sont toutes divisées en six sections : une introduction instrumentale, puis un concert vocal pour cinq voix (trois seulement dans la cinquième et la sixième cantate), puis trois arias pour une ou trois voix, et pour finir la reprise du concert vocal. Seule la cantate finale, Ad faciem, dévie de ce modèle puisqu’elle s’achève, non par la reprise du concert, mais par un Amen final. 

 

Le Madrigal de Paris sera accompagné par le Quintette Baroque d'Île de France:

Ajay Ranganathan : violon 1
Laurence Valentino : violon 2
Hélène Richaud : violoncelle 
Benoît Beratto : contrebasse
Gaétan Jarry : orgue 

 

Église Saint-Léon

st-leon-paris

1 place du Cardinal Amette  75015 PARIS

métro : la Motte-Picquet ou Dupleix

Tarif : 20€  (tarif réduit de 15€ pour les étudiants et demandeurs d’emploi)

Billets en prévente sur Billetweb

 

 

Écouter un extrait

Requiem de Saint-Saëns (Prix Massenet 2011)

Requiem, motet Panis Angelicus & Quatre Choeurs a cappella

<i>Requiem</i> de Saint-Saëns (Prix Massenet 2011)

Enfant prodige, ensuite pianiste et organiste de renommée internationale, Camille Saint-Saëns (1835-1921) devient le chef incontesté de l'école française. Sa musique est innovante et par sa clarté, sa mesure et son élégance elle prolonge la tradition classique.

Lire la suite

Tous les extraits

Regarder une vidéo

Le Madrigal de Paris chante et danse le Stabat Mater de Nystedt

Septembre 2012 à Palaiseau

Le Madrigal de Paris propose une version chorégraphiée du Stabat Mater de Knut Nystedt. Outre la dimension visuelle et spatiale qu'elle apporte, la danse révèle le symbolisme de l'œuvre et en rend l'écoute encore plus riche.

Voir toutes les vidéos

Commander nos CD

Tu es Petrus

Le Madrigal de Paris - Thierry Escaich

10,00

Tous nos CD