Le 20 septembre 2015 à 17h00

Une heure avec Le Madrigal de Paris

Église Saint-Étienne d'Angervilliers - ESSONNE

Église Saint-Étienne d'Angervilliers

Au programme, une première partie de chansons profanes de la Renaissance

  • Quand ce beau printemps je voys (Nicolas de la Grotte)
  • Si les oyseaux n’avoient espoir (Gabriel Coste)
  • Dans le serain de sa jumelle flamme (Anthoine de Bertrand)
  • Qu’est devenu ce bel œil, Perdre le sens devant vous
  • Une puce j'ai dedans l'oreille, Revecy venir du printemps (Claude Le Jeune)

Une deuxième partie avec des extraits de notre nouveau programme

  • la Messe grégorienne de Philippe Chamouard et le Stabat mater à 10 voix de Domenico Scarlatti.

Entrée libre

Commander nos CD

In saecula saeculorum

In saecula saeculorum

Le chant grégorien, source d'inspiration

15

Tous nos CD