Article paru sur le site “Avant Chœur”

1_Pierre-Calmelet-dirigeant-Madrigal-de-Paris-29mars2015-Web

Le Madrigal de Paris toujours au sommet. Privilège des grands, c'est l'ensemble vocal du Madrigal de Paris, que dirige Pierre Calmelet, qui a eu l'honneur de clôturer le festival avec un récital Renaissance de grande classe. Émission parfaite et savamment dosée des voix, rythmes légers mais impeccables et clarté des textes ont donné la possibilité au public de goûter la magistrale science chorale des compositeurs du 16e siècle, époque troublée dans laquelle la rareté des instruments ou l'impossibilité de réunir des orchestres les avait poussés à confier à la voix la représentation et la valorisation des musiques concertantes. Le Chant des Oiseaux, de Clément Janequin, repris en bis pour le plus grand plaisir du public, semble en témoigner : les trilles, les pépiements qui remplacent la voix sonnaient comme les instruments que les compositeurs d'aujourd'hui auraient convoqués pour la même fonction. Cerise sur le gâteau, le Madrigal de Paris était assisté d'un quatuor à flûtes et de la soprane soliste Anne Delafosse, lesquels ont apporté leur nuances à ce magnifique concert final.
Michel Grinand

Écouter un extrait

Johann Sebastian Bach

Le Madrigal de Paris, Les Boyaux de la Villette, Christoph Einhorn, Alain Clément

Johann Sebastian Bach

Cantate BWV78, Jesu, der du meine Seele
Messe Luthérienne en Sol Majeur BWV236

Lire la suite

Tous les extraits

Regarder une vidéo

Le Madrigal de Paris répète Haydn

Présentation de l’ensemble vocal Le Madrigal de Paris à l’occasion d’une répétition des Sept Dernières Paroles du Christ en Croix de Joseph Haydn.

Voir toutes les vidéos

Commander nos CD

In saecula saeculorum

Le chant grégorien, source d'inspiration

15

Tous nos CD