Découvrez ci-dessous quelques extraits du répertoire du Madrigal de Paris en audio et vidéo. Les CD enregistrés par le Madrigal de Paris sont disponibles à la commande sur site, faites-vous plaisir !

Requiem de Saint-Saëns (Prix Massenet 2011)

Requiem, motet Panis Angelicus & Quatre Choeurs a cappella

 

Orphée d'or 2011

Enfant prodige, ensuite pianiste et organiste de renommée internationale, Camille Saint-Saëns (1835-1921) devient le chef incontesté de l'école française. Sa musique est innovante et par sa clarté, sa mesure et son élégance elle prolonge la tradition classique. En tant que compositeur Saint-Saëns aborde tous les domaines, mais sa fonction d'organiste à l'église de la Madeleine de 1857 à 1877 l'incite à écrire de nombreuses œuvres religieuses. Le Requiem (1878), reste probablement la plus recueillie et la plus fervente de toutes ses œuvres vocales, révélant une émotion profonde devant la mort.
Cette œuvre majeure de Saint-Saëns est ici présentée dans une nouvelle orchestration, plus légère et transparente, réalisée par Pierre Calmelet sur les modèles des Requiem de Fauré et Duruflé (soprano solo, quintette à cordes, flûte, hautbois, cor, harpe et orgue).
Un motet (Panis Angelicus) et 4 délicats poèmes a cappella pleins de profondeur permettront de prolonger l'écoute d'un Saint-Saëns, artisan sensible et ingénieux.


Mariam Matrem Virginem (Livre vermeil de Montserrat)

Novembre 2016, Ballainvilliers (91)

 


“Si les oyseaux”, Gabriel Coste

Novembre 2016, Ballainvilliers (91)

 


Passion selon saint Jean, Jean-Sébastien Bach

Répétition en l'église de Ballainvilliers (91)

 


Sanctus du Requiem, Camille Saint-Saëns

 

Le Madrigal de Paris a enregistré le Requiem de Saint-Saëns (Orphée d’Or 2011).

Le disque est disponible en vente et à l’écoute sur le site: https://www.lemadrigaldeparis.fr/cd/saint-saens-requiem/


Noël Nouvelet, Jehan Alain

Novembre 2016, Ballainvilliers (91)

 


Le Madrigal de Paris répète Haydn

Présentation de l'ensemble vocal

 

Présentation de l’ensemble vocal Le Madrigal de Paris à l’occasion d’une répétition des Sept Dernières Paroles du Christ en Croix de Joseph Haydn.


Le Madrigal de Paris chante et danse le Stabat Mater de Nystedt

Septembre 2012 à Palaiseau

 

Le Madrigal de Paris propose une version chorégraphiée du Stabat Mater de Knut Nystedt. Outre la dimension visuelle et spatiale qu'elle apporte, la danse révèle le symbolisme de l'œuvre et en rend l'écoute encore plus riche.


Alleluia, Pierre Calmelet

Concert filmé en l'église Saint-Martin de Palaiseau

 

Le Madrigal de Paris a choisi d'associer art vocal et chorégraphique : l'occasion de faire voir et entendre des oeuvres sous un nouveau jour.

Concert chorégraphié filmé en l’église Saint-Martin de Palaiseau, septembre 2012 (9,02 mn)

 

 


Roger Calmel

Le Madrigal de Paris sous la direction de Pierre Calmelet

 

Roger Calmel Pierre Calmelet et Le Madrigal de Paris

Les Yeux de Lumière – Stabat Mater
Les Trois Messes Basses – Choeurs – Mélodies

Le Madrigal de Paris
dir. Pierre Calmelet
Écoutez Le temps a laissé son manteau sur le site rogercalme.free.fr 

 

Écoutez quelques extraits :

 

Vous aimez ?    Commandez ce CD sur le site

 

Les avis du monde de la musique

Diapason : 4 diapasons 

“[…] ce qui frappe dans ces oeuvres, c'est la finesse de l'écriture harmonique qui guide souvent les autres paramètres. D'harmonie sensuellement consonante, ce postdebussysme épicé de polytonalités et de notes étrangères est très adapté à l'écriture chorale que Calmel pratique en connaisseur. […] Les trois messes basses sont incontestablement une réussite […].”
Diapason, septembre 1997.
Lire l'article…


Johann Sebastian Bach

Le Madrigal de Paris, Les Boyaux de la Villette, Christoph Einhorn, Alain Clément

 

Jean Sebastien Bach, le Madrigal de Paris et Pierre Calmelet

Cantate BWV78, Jesu, der du meine Seele
Messe Luthérienne en Sol Majeur BWV236

Le Madrigal de Paris, Les Boyaux de la Villette,
Christoph Einhorn (ténor), Alain Clément (basse)
dir. Pierre Calmelet

 

 

Écoutez quelques extraits :

 

Vous aimez ?    Commandez ce CD sur le site

 


Tu es Petrus

Le Madrigal de Paris, Thierry Escaich, Vincent Dubois et Denis Comtet (orgue)

 

Tu es Petrus chants grégoriens

Grande Messe Solennelle de Thierry Escaich
Œuvres a cappella de Duruflé, Plé, Poulenc, Calmelet
Intermèdes de chant grégorien et improvisations à l'orgue

 

Le Madrigal de Paris
Thierry Escaich, Vincent Dubois et Denis Comtet (orgue)
dir. Pierre Calmelet

 

Écoutez quelques extraits

 

 Vous aimez ?    Commandez ce CD sur le site

 

Les avis du monde de la musique

Diapason : 4 diapasons


Jean Cras

Œuvres pour chœur, voix et orgue

 

Pochette CD Jean Cras Madrigal de Paris

Hymne en l'honneur d'une sainte – Messe à quatre voix
Dans la montagne – Regina coeli – …

Le Madrigal de Paris
Sophie Marin-Degor (soprano), Pierre Farago et Vincent Rigot (orgue), Catherine Montier (violon)
dir. Pierre Calmelet

 

Écoutez quelques extraits :

 

Écoutez le début du Benedictus de la Messe (source : Timpani)

 

 Vous aimez ?    Commandez ce CD sur le site


Poètes & Musiciens

Premier enregistrement mondial

 

Enregistrement Le Madrigal de Paris, Poètes et musiciens

Lorsque l'on évoque le répertoire a cappella sur des textes français, trois noms viennent immédiatement à l'esprit : Debussy, Ravel, Poulenc. Mais à côté de ces chefs de file reconnus et honorés ont existé d'autres compositeurs de grand talent, qui ont largement contribué au renouveau et au redéploiement


Les Sept Dernières Paroles du Christ

Joseph Haydn

 

CD les sept dernières paroles du Christ par le Madrigal de Paris

Moins connu du grand public que “La Création” ou “Les Saisons“, “Les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix” est sans nul doute l'oratorio le plus personnel de Joseph Haydn.
Composée initialement dans une version purement instrumentale, l'œuvre fut créée sur commande de l'église Santa Cueva de Cadix, Espagne en 1786. Dès l'année suivante, Haydn en réalisa une version pour quatuor à cordes, puis lui adjoignit des paroles. C'est sous cette forme ultime qu'elle se répandit en Europe.

La forme de cet oratorio est unique dans l'histoire de la musique : sept méditations musicales sur chacune des dernières paroles du Christ, précédées d'une ouverture majestueuse et suivies d'un très impressionnant final qui illustre le tremblement de terre à la mort du Christ.
La version inédite présentée dans ce magnifique enregistrement par le Madrigal de Paris avec Clémentine Decouture (soprano) et l'ensemble Les Jeunes Solistes de Boulogne a été réalisée par Pierre Calmelet qui en assure la direction.