Requiem de Saint-Saëns (Prix Massenet 2011)

Orphée d'or 2011

Enfant prodige, ensuite pianiste et organiste de renommée internationale, Camille Saint-Saëns (1835-1921) devient le chef incontesté de l'école française. Sa musique est innovante et par sa clarté, sa mesure et son élégance elle prolonge la tradition classique. En tant que compositeur Saint-Saëns aborde tous les domaines, mais sa fonction d'organiste à l'église de la Madeleine de 1857 à 1877 l'incite à écrire de nombreuses œuvres religieuses. Le Requiem (1878), reste probablement la plus recueillie et la plus fervente de toutes ses œuvres vocales, révélant une émotion profonde devant la mort.
Cette œuvre majeure de Saint-Saëns est ici présentée dans une nouvelle orchestration, plus légère et transparente, réalisée par Pierre Calmelet sur les modèles des Requiem de Fauré et Duruflé (soprano solo, quintette à cordes, flûte, hautbois, cor, harpe et orgue).
Un motet (Panis Angelicus) et 4 délicats poèmes a cappella pleins de profondeur permettront de prolonger l'écoute d'un Saint-Saëns, artisan sensible et ingénieux.

 

Le Madrigal de Paris
Soprano : Clémentine Decouture
Orgue : Pascale Mélis
Ensemble Jeunes Solistes de Boulogne
Dir. Pierre Calmelet

Écoutez quelques extraits :

 

Prix Massenet 2011, “Orphée d'Or de la meilleure initiative discographique honorant un compositeur français

 

“[…] Cette récompense […] vient saluer le travail de longue haleine de Pierre Calmelet, directeur artistique du Madrigal de Paris, pour réhabiliter un patrimoine musical français trop peu connu. […] Après un purgatoire de plus d'un siècle, il va enfin pouvoir trouver la place qu'il mérite aux côtés des requiem de Fauré et de Duruflé […]”

Lire l’article complet sur le Prix Massenet 2011

 

Vous aimez ? Commandez ce CD sur le site

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *